17-vin de l'innovation : vers un projet collaboratif de chai expérimental ?

Le 4 février dernier, à l'occasion du 17-vin de l'innovation, les acteurs de la filière vitivinicole et de la construction/bâtiment durable se sont rencontrés au Château Smith Haut Lafitte. Plus de 130 architectes, viticulteurs ou encore fournisseurs de solutions étaient présents lors de cet afterwork riche de synergies, organisé par le Pôle CREAHd (pôle de la construction durable) et le cluster INNO'VIN. Sensibiliser les acteurs aux enjeux environnementaux et créer des liens, tel était l'objectif initial de cette rencontre. Pour aller plus loin, les deux partenaires lancent un appel aux structures de production potentiellement intéressées pour intégrer des solutions innovantes en terme de développement durable dans leurs projets de construction ou rénovation de chai.
 
Le développement durable, enjeu majeur de la viticulture : et dans les chais ?
Depuis longtemps la filière vitivinicole a mis l'environnement au cœur de ses préoccupations. Le CIVB a ainsi engagé plusieurs actions sur le long terme : Forum Environnemental annuel, Système de Management Environnemental, Plan climat 2020 (objectif de réduction de 20% des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES), de la consommation d'eau et d'énergie, augmentation de 20% des énergies renouvelables).
Un constat ressort du Bilan Carbone établi par le CIVB en 2013 : si le fret et les intrants restent les postes d'émissions de GES les plus importants observés à ce jour, la consommation d'énergie dans les chais (de la réception de la vendange à l'élevage des vins) ne fait pas exception à la règle. De plus, entre 2007 et 2012, une baisse de la consommation d'énergie a certes été observée au niveau de la viticulture, mais celle de l'œnologie a légèrement augmenté, face aux exigences grandissantes des pratiques au regard de la qualité des vins.
En outre, les études menées par Chambre d'agriculture mettent en lumière d'autres facteurs d'émissions dans les chais : la consommation due aux appareils en veille ou encore les systèmes de régulation de l'atmosphère sont, en effet, très énergivores (50% de la consommation totale).
Enfin, en dehors de l'émission de GES, le chai en tant que bâtiment et les pratiques œnologiques qu'il abrite génère d'autres impacts sur l'environnement (effluents, intégration dans le paysage, choix des matériaux) et, évidemment, sur le confort au travail (ergonomie, sécurité).
 
Flash innovation : les solutions des entreprises
 
Pour répondre à ces préoccupations, des entreprises développent des solutions innovantes pouvant être intégrées dans les chais. Adhérents du Pôle CREAHd et du Cluster INNO'VIN ont ainsi pu présenter en 3 minutes des exemples d'innovation transférable dans les chais.
Cela commence par la prise en compte de l'environnement externe au chai : certaines entreprises telles que Vertige, Derbigum ou Naturadome offrent la possibilité d'une couverture végétale ou encore de chais complètement intégrés dans le relief du paysage. D'autres, comme Agro Environnement, se spécialisent dans le traitement des effluents en proposant aux domaines des stations de traitement adaptées au type et à la taille du chai.
Penser en amont le chai en intégrant des capteurs afin de piloter sa consommation d'énergie est également possible par le biais de la domotique, comme le fait MyOlympe. Les panneaux photovoltaïques thermiques de BASE (apportant à la fois énergie et chauffage) permettent, quant à eux, d'augmenter l'efficacité de cette énergie renouvelable. Cette solution est complémentaire à la prestation d'INELIA qui intervient sur l'enveloppe des bâtiments et l'autoconsommation photovoltaïque.
Autre élément à prendre en considération dans un projet de construction ou rénovation : le choix des matériaux. En témoigne le laboratoire EXCELL, qui délivre un label Zone Verte attestant de la qualité de l'air sur le long terme. Certains enduits, peintures et matériaux naturels présentés par Unikalo, les Chaux et Enduits de Saint Astier et Pierre - Bois Habitat, permettent ainsi de réduire certaines émissions nocives tout en améliorant l'isolation ou encore la résistance des sols.
Enfin, le recyclage permet également de réduire indirectement la consommation d'énergie : des co-produits de la vigne aux émissions de CO2 produites par la vinification (Alcion Environnement capte le CO2 des fermentations), en passant par les douelles de barriques (Douelles Développement), certaines entreprises ont su trouver matière à innover en imaginant une nouvelle vie à ces déchets/émissions.
Suite à ces présentations, des espaces de rencontres aménagés pour chacune des entreprises autour de la salle de réception du Château Smith Haut Lafitte ont permis de poursuivre les échanges. Ceux n'ayant pas prévu de rendez-vous ont pu bénéficier d'une visite des chais du Château Smith Haut Lafitte, dont le chai furtif, inauguré en 2013, qui comporte une unité de captage du CO2.
 
 
De l'importance d'intégrer chaque élément dans une démarche globale
 
Nombreux ont été les architectes et bureaux d'études à réagir suite à ces échanges : ces derniers ont souligné l'importance de prendre en compte une multitude de facteurs en amont d'un projet de construction ou de rénovation de chais, allant de l'appréhension des pratiques quotidiennes aux contraintes de la réalisation (normes, coûts, volonté du propriétaire et confort des salariés).
La sensibilisation aux comportements est en effet un aspect important de ces démarches, le facteur humain jouant son rôle dans la consommation énergétique. L'association HQE, dont la mission est de diffuser l'innovation ainsi que les bonnes pratiques, offre un cadre de référence dans le domaine de la construction durable. HQE a pu fournir des certifications reconnues auprès de chais particulièrement à la pointe en matière de réduction des émissions.
 
Article à paru dans l'Union Girondine d'avril 2016
APPEL A PROJET

CHAI DURABLE PILOTE

- Inno'vin, Pôle CREAHd -

L'objectif : intégrer dans un projet de construction ou de rénovation de chai des innovations en termes de développement durable (économies d'énergie, gestion de l'eau, aspects ergonomiques, matériaux...) afin de disposer de références et de favoriser la diffusion des bonnes pratiques.

Vous êtes viticulteur, négociant, architecte ou bureau d'étude et avez un projet de construction ou de rénovation de chai ? Suite au dernier 17-vin de l'innovation, Inno'vin et le Pôle CREAHd recherchent des structures de production prêtes à intégrer innovations et expérimentations dans leurs chais.

Intéressé ? N'hésitez pas à contacter INNO'VIN pour en discuter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos soutiens

  • logo-bnic
  • logo-bordeaux-civb
  • logo-grand-cognac
  • logo-region-nouvelle-aquitaine
  • logo_bordeaux_petit

Nous contacter

INNO'VIN BORDEAUX - AQUITAINE

210, chemin de Leysotte, CS 50008
33 882 - Villenave d'Ornon

+33 (0)5 57 57 59 05
Email :
contact[@]innovin.fr